Rechercher
  • Christelle

Le Golfe du Morbihan en une semaine




Premier jour : Vannes. Consacrez la matinée à parcourir le centre historique et l'après-midi au parc du Golfe (aquarium, Ker) et à l‘île de Conleau. Alternative possible, rejoignez la presqu’île de Rhuys pour aller visiter l’emblématique château de Suscinio.


Deuxième jour : Une île du Golfe au choix. L’île-aux-Moines se prête mieux au vélo. L’île d’Arz à la promenade à pied par son fantastique sentier côtier.


Troisième jour : à la découverte des balcons du golfe, ces bourgades de l’arrière-pays noyées dans la verdure, où l’on part en chasse des sites mégalithiques, chapelles, croix bannières et autres curiosités ramenant à la Bretagne d’autrefois. À ne pas rater : les villages du Gorvello et de Guerno, particulièrement bien conservés, et, en famille, le parc animalier et botanique de Branféré.


Quatrième jour : la Presqu’île de Rhuys côté est, avec la Maison du cidre au Hézo, les marais salants de Lasné à Saint-Armel et l’île Tascon, puis le château de Suscinio bien sûr. 

Cinquième jour : la Presqu’île de Rhuys côté ouest et sud, pour profiter des plages atlantiques, parcourir à petite vitesse les anses, pointes et petits ports de la façade du golfe, visiter le tumulus de Petit-Mont à Arzon et lézarder à Port-Navalo. Les amateurs du genre s’offriront en plus un soin thalasso ! 


Sixième jour : l’ouest du golfe avec Arradon et Larmor-Baden, d’où l’on gagne le cairn de l’île de Gavrinis. L’après-midi, poursuivre vers le charmant port du Bono et Auray (Saint-Goustan).


Septième jour : pousser jusqu’à Locmariaquer pour boucler la boucle et enchaîner les différents sites mégalithiques avant d’aller se baigner sur les belles plages du coin. 


À la belle saison, remplacez une des journées par une excursion vers Belle-Île, Houat ou Hoëdic accessibles depuis Vannes, Port-Navalo et Quiberon.



1,855 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout